mardi 28 décembre 2010

Faire le point dans les placards

J'aurais pu dire "rangement de printemps", ce fut un point d'hiver. Un point sur les céréales entières, les légumineuses, les farines de céréales ou de légumineuses. Une remise en place pour en prendre moins, de place, et redécouvrir par la même occasion l'accumulation des produits secs pour des aventures culinaires qui n'ont pas toujours eu lieu.
Je refais un point donc, je ferme mes bocaux pour éloigner les pyrales, je recatégorise et je note.

Céréales:
millet
boulgour
quinoa (même si ce n'en est pas une)
kasha
amarante
riz (basmati, surinam, complet rond, rond, pour risotto, glutineux, mochi blanc, mochi complet)
semoule (de blé, de maïs)
tapioca
pâte alphabet

Légumineuses:
haricot mungo (soja vert)
haricot soja jaune
haricot rouge
azuki
lentilles corail
lentilles vertes
pois cassés

Farines de céréales ou de légumineuses:
farine de riz complet
farine de maïs
farine de quinoa
farine de pois chiche
farine pour pain de campagne/ levain sec/ graines pour pain
farine blanche
gluten de blé

Flocons:
flocons d'avoine
riz complet soufflé

Épicerie asiatique:
farine de riz gluant baiteuil
farine de riz gluant
mochi (voir plus haut)
navet séché sengiri daikon
racine de lotus
farine d'azuki yamashiroya azukian

jeudi 23 décembre 2010

Galettes de riz

Nous avons souvent un reste de riz cuit mais le manger nature n'est pas toujours au goût de tous, surtout le lutin pour qui le riz est une céréale revenant très souvent le soir. Alors de petites galettes ont pris position dans certains menus faits de restes.

Galettes de riz:
100g de riz cuit
1 gousse d'ail
de la ciboulette
1 oignon nouveau
1 oeuf
1 peu de soja cuisine
2 cuillerées à soupe de farine
du fromage râpé
du sel

Mélangez le tout et posez cuillère après cuillère dans une poêle avec de l'huile. Faites dorer 3 minutes de chaque côté.

samedi 18 décembre 2010

mercredi 15 décembre 2010

Soupe de courge musquée à l'épinard

La courge, comme le potiron ou pire le potimarron, n'est pas au goût de mes hommes... moi j'adore. Alors il faut ruser pour qu'ils en profitent sans être victimes du goût sucré qu'ils n'apprécient guère.

Soupe de courge musquée et épinard, deux en un:
1 courge musquée (butternut)
3 pommes de terre
200g d'épinard
1 branche de céleri
1 échalote
du beurre
3 tasse d'eau
1 bouillon de légumes ou de poulet
quenelle

Épluchez et coupez en cubes moyens la courge, les pommes de terre et tronçonnez le céleri. Faites revenir dans le beurre l'échalote ciselé puis rajoutez avant coloration le reste des légumes. Faites les dorer doucement puis rajoutez l'eau, le bouillon et laissez cuire jusqu'à ce que la pomme de terre s'écrase.

Au premier repas, laissez la soupe telle quelle avec des morceaux. Le lendemain, mixez-la, rajoutez un peu d'eau ou de lait et faites cuire une quenelle dans cette soupe.

*****
J'aurais volontiers préparé une autre soupe ce sera pour la prochaine fois: la recette de Chocolat&Zucchini, qui mérite d'être faite telle que: soupe de courge avec morceaux, blettes, cumin, noix , harissa et feuilles et fleurs de coriandre.

mercredi 8 décembre 2010

Tiramisu façon maison

Je tiens cette recette d'une petite fille, Flora, la cousine d'un homme qui a eu une part importante dans ma vie (petite fille devenue femme). Nous le préparons maintenant avec le lutin... il adore le faire, adore lécher la cuillère mais n'aime pas les boudoirs... mince alors, je ne vais quand même pas lui garder la moitié du mélange œuf/sucre/mascarpone pour qu'il profite du gâteau!

Tiramisu:
boudoirs de qualité moyenne (pas les plus moelleux)
1 pot de mascarpone
3 œufs
100g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1 grande tasse de café fort
1 peu de cacao en poudre
1 sachet de sucre vanillé (ou sans enfant dégustateur: 1 cuillérée à soupe de marsala amande)

Séparez le blanc des jaunes d'œufs. Fouettez le sucre et les jaunes d'œufs jusqu'à ce que le mélange gonfle et blanchisse. Rajoutez l'alcool (ou le sucre vanillé) et le mascarpone. Montez les blancs en neige et incorporez les délicatement au reste.

Faites un café très fort. Imbibé les boudoirs sur une seule face et garnissez le moule à charlotte, le fond et les côtés. Ajoutez la moitié du mélange puis saupoudré de cacao, remettez des boudoirs imbibés sur le dessus de cet étage, puis à nouveau le mélange et enfin les boudoirs imbibés.

Mettez une assiette sur le moule à charlotte et appuyer fortement pour compressez le tiramisu. Réfrigérez entre 12h et 24h. Démoulez en passant un peu d'eau chaude sur l'extérieur du moule.

Tourte de chou blanc

J'aime beaucoup utiliser tous les légumes mais c'est vrai que le chou blanc ne m'inspirait que peu de recette: salade de chou, colleslaw, choucroute etc... Alors je fus ravie de découvrir que je pouvais le préparer en tourte.

Tourte de chou blanc:
1/2 gros chou blanc ou 1 petit chou blanc
2 saucisses ou quelques morceaux de chorizo
1 brique de soja cuisine
1 pâte feuilletée
quelques cuillerées de fromage râpé
1 peu de beurre
du thym
ail et oignon

Retirez les feuilles extérieures du chou. Retirez la base dure et commune (le trognon) et coupez en lanières fines. Faites blanchir 5 minutes dans de l'eau salée frémissante. Égouttez et rafraichissez le chou dans de l'eau glacée.

Préchauffez votre four à 180°C. Hachez grossièrement le chou blanc émincé, cuit et refroidi. Épluchez et émincez l'ail et l'oignon, faites les revenir dans le beurre puis rajoutez le chou, le thym, la saucisse en petites rondelles ou le chorizo en petits cubes. Laissez cuire quelques minutes et rajoutez la brique de soja cuisine.

Mettez le mélange dans un moule à tarte à bords hauts en deux fois, entre les deux couches, une couche de fromage râpé. Abaissez dessus la pâte feuilletée en bordant le mélange consciencieusement. Hachurez la pâte, faites un petit trou au centre et ajoutez un peu de lait au pinceau sur la pâte pour qu'elle dore un peu à la cuisson.

Enfournez pendant 45 minutes environ.

Vous pouvez aussi opter pour une version encore plus moelleuse pour les réfractaires aux légumes: un feuilleté de chou-blanc avec de la pâte au dessous ET en dessous. Sahten nous en propose une version orientalisée là.

mardi 30 novembre 2010

Tarte de fenouil à la ricotta et à la lavande

Une petite tarte qui dans l'idée a du bon, il suffit de trouver une texture plus rugueuse et d'être très précise sur la mesure d'huile essentielle.

Tarte de fenouil à la ricotta et à la lavande:
1 pâte feuilletée
1 boite de ricotta
2 gros fenouils voire 3 petits
3 œufs
4 gouttes d'huile essentielle de lavande
1 peu de miel de lavande

Coupez en grosses lanières le fenouil. Mettez le à cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'il soit tendre mais pas en purée.

Préchauffez votre four à 180°C. Mélangez les oeufs et la ricotta, rajoutez les gouttes d'huile essentielle de lavande en mélangeant conscienceusement.

Sur un moule, abaissez la pâte, rajoutez les lanières de fenouil, mettez quelques gouttes de miel au pinceau sur le fenouil et rajoutez le mélange ricotta/oeufs. Enfournez pendant 45 minutes.

jeudi 18 novembre 2010

Minestrone au faux preboggion

Les minestrone se suivent et ne se ressemble pas. Nous aimons de plus en plus nous retrouver autour de ses soupes italiennes reconstituantes. Je rajoute quelque fois une dose de pâte pour le lutin mais les herbes aromatiques et l'assaisonnement est le même. C'est une manière tout à fait adaptée chez nous pour qu'il découvre toutes les saveurs.
J'ai adoré m'inspirer d'un minestrone de Ligurie au preboggion improvisé. Malheureusement je ne trouve pas ce mélange d'herbes sauvages près de chez nous alors j'ai adapté. "Le preboggion est une mine de santé: c'est un mélange d'herbes sauvages et de légumes verts vendu sur les marchés au printemps dans la région de Gênes. " (extrait de "Recettes végétariennes d'Italie" de Catherine SCHIELLEIN).

Minestrone au faux preboggion:
1 échalote
1 tige de céleri branche
1 poignée de persil
1 cuillérée à soupe de marjolaine fraiche
1 grosse poignée de ciboulette
500g de preboggion (épinard, petite pois, oseille, sauge, shiso, tiges d'oignons nouveaux, feuille de céleri-branche, feuille de chêne)
1 1/2 litre de bouillon
120g de riz à risotto
du pesto (hachis d'huile d'olive, basilic, pignon de pin)
parmesan (ici malheureusement fromage râpé)


Émincez l'échalote, la tige de céleri, le persil et la marjolaine. Faites les revenir quelques instants dans une casserole à fond épais avec un peu d'huile d'olive.

Lavez et hachez toutes les herbes de votre preboggion improvisé. Rajoutez le avec le bouillon chaud. Laissez cuire une dizaine de minutes puis à ébullition incorporez le riz et laissez frémir 20 minutes.

Au moment de servir, rajoutez le pesto et le parmesan.

mardi 2 novembre 2010

Djinja ou jus de gingembre d'Afrique noire

Les semaines passées, le coup de froid m'a prise un peu au dépourvu. J'avais envie d'une boisson réchauffante, j'avais envie d'y mettre un peu de jus de gingembre. Alors en retrouvant la recette d'Afrique noire d'Absolutely Green ici, je me suis empressée de faire un Djinja (ou Gnamakoudji de Côte d'ivoire, Njijer du Cameroun, Zanjabil du Maroc) express.

Djinja express ou jus de gingembre d'Afrique noire:
1 cuillérée à café pleine de pulpe de gingembre
1 demi-tasse de jus d'ananas
jus de citron
de l'eau
sucre

Mélangez le tout à votre convenance et consommez... n'hésitez pas à aller voir la recette d'Absolutely green en intro pour savoir comment extraire le jus du gingembre frais.

Salade russe

Je suis tombée par hasard sur cette artiste Brigitte ENGERER nous emmenant dans sa cuisine et sa cantine (italienne du 13ème arrondissement parisien). Elle nous expliquait ses origines russes et d'Afrique du nord. J'ai refais sa salade avec le même bonheur que celui que son sourire et sa générosité laissait présager.
Et dire que je ne connaissais pas cette pianiste... j'ai adoré sa manière très chaleureuse et humoristique de proposer son "Ménage à trois" de J.CASTEREDE voir ci-dessous après la recette.
Salade russe de Brigitte ENGERER
les proportions sont à votre convenance
carottes bouillies
cornichons aigre-doux
radis
chair de crabe
pomme (granny smith)
petits pois
mayonnaise
coriandre et aneth
œufs durs

Coupez tout en tous petits cubes, rajoutez la mayonnaise et les herbes aromatiques. Réfrigérez jusqu'au service.

Minestrone savoureux

C'était un week-end italien, des spaghettis aux citrons et câpres et une soupe réconfortante pour hier midi. En fait, je voulais copier une recette de soupe aux cannelini (haricots blancs italiens) mais je n'en avais pas assez, alors j'ai fait un minestrone à ma façon (soit deux recettes de soupes italiennes en une).

Minestrone de légumes gousses:
1 boite de 400g de haricots blancs (à défaut des cannelini)
2 tasses pleines de petits pois
1 poignée de spaghettis
2 tasses d'eau
3 rondelles de chorizo (à défaut d'un jambon italien)
2 échalotes
1 grosse noix de beurre
sel poivre
1 branche de thym frais
2 feuilles de sauge
1 grosse cuillérée à soupe de fromage frais ail et fines herbes

Dans le beurre, faites blondir l'échalote émincée. Ajoutez les haricots blancs, le chorizo en petits cubes (sans la peau) et les petits pois et laissez revenir quelques minutes. Ajoutez le thym sans les branches et les feuilles de sauge sans leur tige et l'eau.

Ajoutez les spaghetti coupés en 3 dans la soupe (ou mieux faites les cuire à part 1 à 2 minutes de moins que al dente). Servez et dans chaque assiette (ou bol) rajoutez à l'envie un peu de fromage frais.

Gâteau pour écureuil italien (amandes, pignons, abricots secs)

Je n'ai pas eu de gâteau pour mon anniversaire, les circonstances ne s'y sont pas prêtées. Alors pour me faire plaisir mon compagnon s'est mis aux fourneaux et m'a offert celui-ci. C'est un sacré cadeau de le voir en cuisine même s'il avait besoin d'une assistante pour le rangement, laver la vaisselle au fur et à mesure et faire de la place dans une cuisine surchargée. Le résultat est tout plein de bonnes choses. Il est parfait avec un thé ou en petit-déjeuner. Une toute petite part suffit. J'ai suivi les étapes et la recette vient de Giada DE LAURENTIIS "La cuisine de Giada, l'Italie au goût du jour".

Il est important de se servir de fruits à écales de toute fraicheur pour qu'ils ne soient pas rances (surtout les pignons de pin). Pour ma part, j'ai une préférence pour les pignons de pin ronds et non allongés.

Gâteau aux amandes, pignons, abricots:
1/3 tasse d'amandes
1/2 tasse de pignons de pin
1/2 paquet de levure chimique
180g de beurre fondu
4 gros œufs
170g de sucre (diminué par rapport à la recette)
80dl de lait
1/2 cuillérée à café d'essence d'amande amère
1/2 tasse d'abricots secs (et de cramberries parce qu'il manquait des abricots secs)

Préchauffez le four à 180°C. Torréfiez les amandes grossièrement concassées et plus de la moitié des pignons de pin, à la poêle sèche quelques minutes sans les brûler.

Attendez que les noix refroidissent et mixez-les. Ajoutez la farine et la levure, mélangez, rajoutez le sel.

Fouettez dans un autre bol les œufs, le sucre jusqu'à ce que le mélange épaississe et blanchisse. Ajoutez le beurre, le lait puis à la main, l'essence d'amande et les fruits secs hachés.

Versez le mélange dans votre moule à gâteau beurré (ou téfal). Rajoutez sur le dessus le reste des pignons de pin et enfournez pendant 50 à 55 minutes. Pour que la cuisson soit parfaite, piquez le centre avec un cure-dent, il doit ressortir propre. Sortez-le, réservez, et démoulez-le sur une plaque encore tiède.


vendredi 29 octobre 2010

Soupe de courgette, céleri-rave et petits pois, au coco et gingembre

J'arrive doucement à refaire des repas plus familiaux mais c'est encore difficile. Reprendre des légumes, des saveurs douces, des associations plus adaptables au goût de tous mais aussi moins abrupte pour moi pas toujours encline à chercher les expériences. Alors des soupes, ça aide aussi.

Soupe courgette, cèleri-rave, petits pois et lait de coco
2 belles courgettes
1/2 céleri-rave
1 bonne poignée de petits pois
1 petite brique de lait de coco
1 grosse noix de purée de gingembre

Épluchez le céleri-rave, coupez-le en petits cubes et mettez le à cuire à la vapeur, rajoutez les courgettes en petits cubes quelques minutes plus tard avec les petits pois.

Mixez les légumes, rajoutez le lait de coco et de l'eau chaude au besoin pour la consistance souhaitée, la purée de gingembre et l'assaisonnement.

mercredi 27 octobre 2010

Mes chemins alimentaires (ce qui sera entre les lignes de ce blog)

Ce blog a été ouvert moins pour donner envie à d'autres, pour offrir des recettes alléchantes, bien photographiées, superbement mises en valeur, remarquablement explicitées dans les astuces mises en place, qu'un cahier ouvert pour aller plus avant sur certains sujets alimentaires vers lesquels j'essaye d'accéder. Ma cuisine n'arrive pas à être régulière, constante et familiale... ce sont presque à chaque fois des essais, des tests conservés ou non, des recettes qui peuvent aussi devenir récurrentes.
Je m'efforçais de faire des cartes heuristiques pour d'autres sujets mais c'est en suivant celles de Kristof de Pas à pas que j'ai franchi le "pas" d'en faire une pour la cuisine, aussi. Cela permettra peut-être aussi aux éventuels lecteurs de voir si, en plus d'une recette ici ou là, les billets suivants,vagabondages très humbles, pourront les intéresser.
Frugalité: intérêts pour certains ingrédients, pour des astuces, de l'exotisme; une idée d'hygiène alimentaire aux sensations et un peu d'Okinawa et une envie d'éducation polysensorielle et de gestion alimentaire... je vous laisse découvrir.


Rajout du 01/11/2010: et j'ai oublié la chimie moléculaire et l'éducation à la cuisine avec enfant...

Pancake salé et léger devenant sandwich chaud...

Alors là quand j'ai un petit loup qui me réclame des pancakes pour déjeuner... je ne pouvais pas refuser. Alors j'ai tenté une nouvelle recette de pancakes salés mais toute légers grâce à une astuce sans beurre. Je me suis inspirée de pancake salé d'Alter gusto.

Pancakes à la courgette (et à la compote de pomme)
1 œuf
120g de farine
25cl de lait
1/2 paquet de levure
sel/ poivre
1 portion de compote de pomme (soit 2 cuillerées à soupe environ)
1/2 courgette

Mélangez la farine, la levure. Râpez la courgette. Rajoutez la au mélange sec. A part, mélangez l'œuf, le lait et la compote, rajoutez au mélange sec et attendez environ 1/2 heure.

Sur une poêle chaude et beurrée, faites des amas de pâte ronds, assez petits et un peu épais (ils seront plus faciles à retournez). Dès que les bulles apparaissent et que les bords changent de couleur, changez de face.

Ici cela a donné un sandwich pancake/jambon...

Lazy loaf au muesli et au kéfir de lait

J'ai eu plusieurs expériences avec un levain maison pour faire mon pain sans machine à pain (MAP) et à chaque fois le Mr Blop de Flo Makanai n'avait pas été à l'honneur. Alors je me suis tournée vers un pain de fainéante, un pain sans pétrissage, un pain sans levée... mon dévolu cette fois-ci s'est arrêté au lazy loaf, ce pain irlandais aux multiples céréales ou graines, à la farine normalement plus complète, au goût idéalisé très brut. Je me suis inspirée de la recette d' Annellenor. Mais voilà, certains jours l'idée va plus loin.
D'une frustration. C'est ça avec moi la cuisine: d'un côté une cuisine d'amour, une cuisine passion, une cuisine de recherche, de peaufinage, d'envie de partage; d'autre part, des expérimentations plus brutes, des avancées plus décoiffantes où je me défie de trouver une belle recette avec des produits qui me restent, quelques fois très déroutants d'ailleurs. Le premier cas offre des mets que j'aime déguster et où souvent je vois les convives se régaler. Le second cas propose des tests, des cheminements, des errements vers une manière de manger plus fantasmée: avec ces erreurs de non experte, ces essais trop tordus mais aussi ces découvertes dont je deviens fan.
Alors voilà, cette envie de lazy loaf n'ai pas forcément venue d'une envie de pain mais bien celle de ne pas jeter et de découvrir des astuces de "récupération". J'adore pourtant le pain mais cela doit être mes mauvaises expériences qui m'arrêtent dans l'envie virtuelle d'un pain fait par mes minimes. Alors des restes... céréales du petit déjeuner aux fruits (un peu sucré mais nous allons faire avec) et quelques biscuits aux graines (aussi sucrés, bon, bon). Et un kéfir de lait en cours... allez, allez... Bon, Flo tu vas voir j'ai encore besoin de toutes tes lumières, même si je n'ai pas besoin de pétrir et de levée.. et pas besoin de levain. Ou regardez donc les autres recettes d'Annellenor ici.

Lazy loaf au muesli improvisé et au kéfir de lait
150g de muesli façon maison
300g de farine pour pain de campagne
1 sachet de levure de boulanger instantané
250ml de kéfir de lait bien crémeux
200ml d'eau
1 belle grosse pincée de sel

Dans un pochon (ici le sachet des céréales), mettre votre muesli improvisé et refermez le pochon grossièrement et écrasez avec un rouleau à pâtisserie. Mélangez à la farine et au sel, puis ajoutez la levure. Mélangez bien et ensuite rajoutez les liquides pour faire un pâte bouillie épaisse.

Mettez le tout dans un moule à cake beurré et fariné ou en silicone ou tefal et mettez au four froid pendant 45 minutes à 110°C.

Puis mettez le four à 180°C pour 50 à 60 minutes. Le pain doit ressortir et sonner creux.

Alors là... sonner creux c'est un métier. Sonnait-il creux ? Malheureusement ce coup-là, le résultat est un pain très goûteux mais avec une mie collante.
La mie collante est vraiment quelque chose de désagréable. Il y a plusieurs raisons à cela, je vous laisse les lire et entrevoir des solutions... j'ai choisi de faire avec en passant les tranches au toasteur.

vendredi 22 octobre 2010

Risotto de céleri-rave tout doux

Le cèleri-rave n'est pas un légume très apprécié chez nous, il passe très bien dans les purées et aussi dans les soupes mais en légume principal c'est un peu plus dur. Alors m'inspirant d'un risotto que ma maman nous avez fait, j'ai repris l'idée: un cèleri-rave coupés en cubes très petits et cuit comme un riz risotto.

Risotto de cèleri-rave à la pomme et aux tiges d'oignons nouveaux:
la moitié d'une grosse boule de cèleri-rave
1 pomme
des tiges d'oignons nouveaux
1 brique de soja cuisine
1 noisette de beurre
sel/poivre
1 peu de chorizo

Épluchez le cèleri-rave (suivez donc le lien pour voir une vidéo si cette étape vous parez mystérieuse) et coupez-le en tous petits cubes. Émincez les tiges d'oignons nouveaux. Épluchez la pomme et coupez-la en gros morceaux.

Dans une casserole à fond épais, faites dorer dans le beurre tous les légumes. Rajoutez le sel, puis le soja cuisine et laissez cuire en tournant pendant une bonne quinzaine de minutes. Poivrez.

Très bon servi avec des filets de rougets et quelques petits cubes de chorizo.

jeudi 21 octobre 2010

Clafoutis de raisins et kiwis à la saveur torréfiée et "sorbet" de raisins

Une belle grappe de raisins allait devenir molle, il fallait absolument en faire quelque chose. Le lutin et son papa adorent ces belles petites boules de fraicheur et c'est souvent une passade... deux/trois semaines de suite l'envie à l'achat et pas forcément celle de la dégustation. Est-ce le fait des pépins ? Alors je reprends toujours la recette du clafoutis où les raisins entiers ne dégorgent pas, enfin la recette de Makanai quoi... Bon il reste les pépins mais là, c'est drôle, le fait de les retirer est moins gênant, peut-être parce que la bouchée autour est plus importante, allez savoir.
Mais l'idée venant, la grappe avait été dévorée de moitié... j'ai alors rajouté 2 groseilles de Chine (enfin des kiwis, euh pas les oiseaux tout de même, ils ne savent pas voler mais je n'avais pas envie d'en profiter) qui ne dégorgent pas dans le clafoutis.
Quand à la grappe de la dernière fois, elle est devenu sorbet de raisins!

Clafoutis de raisins et de kiwis à la saveur torréfiée:
1 brique de soja cuisine
1 grappe de raisins
2 kiwis
1 cuillérée à soupe de purée d'amandes blanches
1 cuillérée à soupe d'yannoh
2 cuillerées à soupe d'ovomaltine
4 œufs
80g de farine
60g de sucre

Préchauffez votre four à 180°C. Faites moussez les œufs avec le sucre, rajoutez la farine délicatement.

Versez le soja cuisine dans un verre doseur et rajoutez de l'eau pour faire 1/4 de litre (où comment faire du lait de soja avec une brique de soja... enfin lait de soja très très crémeux ou onctueux), mélangez avec la purée d'amandes (si nécessaire passez quelques secondes au micro-onde pour liquéfier la purée d'amandes) et les poudres chocolatées/torréfiées.

Disposez les grains de raisins dans un moule à manquer beurré et fariné (ou tefal ou mou), épluchez les kiwis et faites de très grosses lamelles. Les fruits doivent prendre toute la place dans le moule, très serrés. Rajoutez la pâte dessus, plongez tous les fruits dans le mélange et faites glisser le mélange dans tout le moule pour que les fruits soient bien entourés.

Enfournez environ 45 minutes. Démoulez précautionneusement (les kiwis ont tendance à partir).

Sorbet miniature de raisins:
1 grappe de raisins très frais

Égrainez le raisins dans un pochon de surgélation. Mettez au congélateur au moins pour 24 heures. Sortez et dégustez tel quel, bouchée/grain par bouchée/grain.

mardi 19 octobre 2010

Tartelette sans pâte de potimarron aux baies de goji

J'ai tendance aussi à chercher des alliances plus crues, des desserts plein de saveurs mais aussi moins sucrés (ou au moins avec cette appétence sans l'impression de continuer un cercle vicieux du sucre amenant le sucre). Alors je cherche partout, je cherche pour utiliser les fruits dans toutes leurs étendues et aussi de quoi faire comme des petits goûters. C'est en loupant des truffes aux baies de goji et sans chocolat (des truffojis version crue) que ce dessert est arrivé. Pour avoir la recette des truffes rouges (petites boules fondantes aux baies de goji), c'est ici. Je ne suis pas arrivée à assécher assez la préparation...

Tartelettes sans pâte de potimarron aux baies de goji:
pour 2 tartelettes:
1 poignée de baies de goji
2 cuillerées à soupe de poudre d'amande
1 cuillérée à café de purée d'amandes blanches
1 cuillérée à soupe de sucre
1 petit potimarron

Faites tremper les baies de goji dans un peu d'eau (à peine couvertes) pendant 3 heures. Mélangez les baies réhydratées sans leur jus (que vous pouvez boire seul) avec le sucre, la purée d'amande et la poudre d'amande dans un mixeur.

Coupez 1/3 du côté du potimarron sur la hauteur et ceci deux fois pour obtenir comme des oreillons d'abricot format géant. Retirez les pépins. Cuisez le potimarron avec sa peau soit au four soit au micro-onde (enveloppé dans un film alimentaire pendant 5 minutes ou dans une cocotte spéciale).

Disposez le potimarron comme une pâte et garnissez de la purée (truffojies ratées) de baies de goji.

Pleurotes aux concombres presque à la chinoise

Et encore une recette piochée dans la blogosphère. La richesse des partages offre des aventures culinaires épatantes et j'adore, par là-même, trouver des associations qui ne m'auraient pas traversé l'esprit. Cela permet autant de trouver des recettes raffinées et quelques fois très sophistiquées (et difficiles à cuisiner) que des recettes d'une simplicité réconfortante au quotidien. Voici donc une recette à peine modifiée venant d'un blog très authentique de cuisine familiale chinoise, allez donc là pour avoir l'originale.

Pleurotes "xiùzhēngū" aux concombres à la chinoise:
500g de pleurotes
5 beaux concombre/cornichons aigre-doux
huile de sésame
1 cuillérée à café de shoyu
1 échalote
1 noix de purée de gingembre frais

Émincez l'échalote et les concombres/cornichons. Déchirez à la main les pleurotes. Faites revenir le tout dans un peu d'huile de sésame, rajoutez le gingembre, un peu de sel, attendez que les pleurotes deviennent tendres et rajoutez le shoyu.

vendredi 15 octobre 2010

Soupe de tomates, bananes et avocat... oui, oui

Ma façon de cuisiner dépend énormément de mon tempérament et de mon humeur. En cela je ne suis pas différente de beaucoup d'entre nous.
Seulement quand je finis une journée de frustrations, une après-midi où il m'arrive de grignoter sans aucune faim ni envie de manger, avec ce côté pâteux, écœurant en bouche et sans une once de plaisir gustatif, le repas du soir est une vraie séance de cobaye. Je teste des idées filant dans mon esprit depuis un certain temps mais en y mettant une "intensité/ténacité" hors de propos. Cette soupe chaude est arrivée comme cela. Elle est à la base une soupe d'influence mexicaine: soupe de tomates aux bananes avec un soupçon de curry.
Mais voilà, souvent on y rajoute de la crème fraiche... et par quoi peut-on remplacer la crème fraiche dans les plats crus ? par de l'avocat, alors pourquoi ne pas tester dans les plats cuits. Oui, oui, mais j'aurais pu tester déjà cette association nouvelle avant de la radicaliser avec l'avocat!.... et me voilà avec cette soupe qui ne ressemble à aucune autre. Elle est douce, un peu épicée, légèrement sucrée et laissera vos convives devant une énigme des ingrédients.

Soupe de tomates, bananes et avocat:
4 belles tomates et 5 à 10 petites (ou mieux une boite de pulpe de tomate)
2 bananes
1 avocat
1 échalote
2 cuillerées à café (au moins) de curry
sel, poivre

Épluchez et émincez l'échalote. Coupez en gros morceaux les tomates te les bananes, faites les "sécher" dans la casserole à fond épais. Rajoutez un grand verre d'eau, sel, du poivre et le curry. Laissez cuire une bonne vingtaine de minutes. Rajoutez l'avocat au dernier moment et mixez consciencieusement.

jeudi 14 octobre 2010

Comme un sag indien

Reprendre les mêmes légumes, utiliser des "épluchures" et en faire un plat de choix.... et envie d'un peu d'Inde dans l'assiette.

Comme un Sag (légumes à feuilles vertes cuits dans leur propre jus):
1 très très grosse poignée de jeunes pousses d'épinards
1 tronc de brocoli
des tiges d'oignons nouveaux
1 pomme de terre
1 cuillérée à café de graines de fenouil
1 cuillérée à café de purée de piments verts
1 cuillérée à café de purée de gingembre
1 cuillérée à café de curcuma
de l'huile d'olive (à défaut de ghi)
sel
tofu japonais (tendre, à défaut de panir)

Dans une poêle avec un peu d'huile, faites revenir les épices purée et les graines. Épluchez la pomme de terre et énormément les tiges de brocoli (la peau est dure et peu agréable), coupez-les finement pour une cuisson plus rapide. Passez-les en cuisson rapide au micro-onde pendant 5 minutes dans une cocotte spéciale micro-onde. Ciselez les tiges d'oignons. Faites revenir les épices poudre et rajoutez le brocoli, la pomme de terre et les tiges d'oignons.

Quelques minutes après, rajoutez les épinards et le tofu très grossièrement coupé. Continuez quelques minutes jusqu'à ce que les épinards soient fondus mais pas secs.

lundi 11 octobre 2010

Soupe d'oignons nouveaux de Fumiko KONO

J'ai toujours des envies japonisantes. Alors tester une recette de Fumiko KONO est un vrai plaisir... même si cette soupe crémeuse au goût surprenant de fraicheur est plus française qu'autre chose. Une recette découverte grâce à Sooisho et extraite du livre "La cuisine de Fumiko".

Soupe d'oignons nouveaux de Fumiko KONO
1 botte d'oignons nouveaux
du beurre salé
du lait


Et j'ai suivi les indications fournies sur le billet de Sooishi et sa vidéo!

La soupe de Fumiko Kono from sooishi on Vimeo.


jeudi 7 octobre 2010

Khiar bi laban (sans laban mais au kéfir de lait)

Je n'ai bien entendu pas de laban (ce yaourt libanais maison) et n'en ai pas fait pour cette occasion. Sahten vous en propose la recette de laban, utilisé pour le labné, réalisé à base de lait en poudre, d'eau et de yaourt (ou lait et yaourt). Mais qu'à cela ne tienne, un petit kéfir de lait nouveau fera l'affaire et offrira l'acidité demandée.

Khiar bi laban au kéfir de lait:
1 beau concombre
1 à 2 gousses d'ail
1 yaourt nature
1/2 pot de yaourt de kéfir de lait
sel
il faut normalement de la menthe mais le lutin n'aime pas alors ici ciboulette et persil
raisins secs
huile d'olive si kéfir et trop épais

Épluchez une bande sur deux le concombre. Coupez-le en 2 dans le sens de la longueur, retirez la chair remplie d'eau. Sur l'extérieur du concombre, faites des rayures à l'aide des dents d'une fourchette. Coupez le concombre en 4 dans le sens de la longueur pour chaque moitié de concombre puis comme de petits cubes.

Écrasez au mortier l'ail avec le sel et un peu d'huile d'olive si le kéfir est trop épais. Mélangez le yaourt, le kéfir, les herbes, les raisins et le mélange ail avec le concombre.

mercredi 6 octobre 2010

Salade de fenouil à la marjolaine et au citron

Il m'est nécessaire de trouver des associations entre les légumes, les condiments, les sauces, les épices et les herbes aromatiques pour me faire une palette de saveurs susceptibles de convenir le plus fréquemment et sans effort. Voilà une manière toute simple de manger du fenouil.

Salade de fenouil à la marjolaine et au citron confit:
3 fenouils
1 beau bouquet de marjolaine
2 citron confits
sel, poivre
huile d'olive

Coupez les fenouils en quatre ou cinq dans le sens de la longueur. Cuisez-les à la vapeur (ici cocotte minute 6 minutes). Laissez refroidir.

Au moment de servir, coupez en deux les citrons confits et retirez la chair trop acide avec une petite cuillère. Hachez précautionneusement la marjolaine avec les peaux de citron. Rajoutez à votre convenance de l'huile, du sel et du poivre.

lundi 4 octobre 2010

Gâteau de semoule oriental

Pour que le lutin est un petit-déjeuner ou un goûter pendant que son intestin est assez capricieux, j'avais envie d'un gâteau à la semoule. Je rêvais un peu de "revani" ou "ravani" ou de "namoura", "basbousa" ou "harissa"... Enfin vous voyez les gâteaux à la semoule orientale avec de l'œuf et imbibé d'un sirop de sucre parfumé. Mais j'avais envie, cette fois-ci, de ne pas mettre d'œuf et de ne pas imbiber le gâteau... rien à voir donc me direz-vous! En fait pas grand chose si ce n'est une semoule au lait plus ferme au goût oriental. Je me suis tournée donc vers une version du carré magique de Cléa.

Gâteau de semoule version orientale
1 verre de semoule de blé moyenne
2 verre 1/2 de lait de riz
3 gouttes d'huile essentielle d'orange douce
2 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger
2 cuillerées à soupe de sirop de pomme
2 cuillerées à café de cannelle
abricots secs
menthe
amandes ou pignons

Mettez à bouillir le lait de riz. A ébullition, mettez le feu au minimum et versez en pluie la semoule. Mélangez constamment jusqu'à ce que la semoule ai épongé le lait, rajoutez l'eau de fleur d'oranger et la cannelle. Lorsque la semoule est gonflée et s'assèche un peu, sortez du feu. Émulsionnez dans le sirop de pomme l'huile essentielle et rajoutez à la semoule.

Mettez dans un moule ou un plat à gratin garni d'une feuille de cellophane. La hauteur du mélange doit être de 2 à 3 cm pas plus. Laissez refroidir à température ambiante puis réfrigérez au moins 1 à 2 heures.

Au moment de servir, hachez la menthe, les abricots secs et les amandes (la quantité dépend de votre envie de sucré) et saupoudrez sur les parts de gâteau de semoule.

Carrés magiques de Cléa

C'est l'une des recettes qui, préparée à l'avance, est agréable, doucement sucrée et presque rafraichissante... à refaire lors de grandes invitations de convives. Les carrés magiques, extrait du livre « P’tit chef bio » de Cléa avec les poupées de Myriam GAUTHIER-MOREAU . Vous retrouverez la recette avec des détails, des astuces pour les petits cuistots et des variantes dans le livre bien-sûr.

Carrés magiques:
3 verres de lait de riz
1 verre de polenta précuite
3 cuillerées à soupe de sirop d'agave
3/4 verre de fruits secs, fruits à écales (ici pistaches, amandes, abricots secs et baies de goji sèches)

Faites bouillir le lait de riz, à ébullition diminuez le feu au minimum et versez en pluie la polenta. Remuez continuellement jusqu'à complète absorption.

Retirez du feu et ajoutez tous les ingrédients hachés très grossièrement. Mettez dans un plat à gratin carré recouvert d'un film cellophane en une couche bien lisse. Recouvrez avec du cellophane, laissez refroidir à température ambiante puis au réfrigérateur pour le lendemain ou quelques heures plus tard.

Découpez en carrés (ou losanges) et servez!

jeudi 30 septembre 2010

Galette de mais au kéfir de lait, sauce à l'avocat ou à l'aubergine

Je reprends peu à peu mes marques de ma petite fabrication de kéfir de lait. Alors tous les 2/3 jours me voilà à faire une recette qui l'utilise. Je me suis très largement inspirée de la recette de Maya faite avec du lait ribot.

Galettes de mais, sauce verte et sauce rouge
70g de farine de mais (et non de semoule de mais appelée polenta)
70g de farine de blé
1 grand verre de kéfir de lait
6 œufs de caille
1 pincée de sel
30g de beurre fondu

Sauce avocat:
2 avocats
1 petit suisse
1 cuillérée à café de cumin
1 cuillérée à café de piment doux
1 jus de citron

Sauce rouge:
1 petite aubergine
1 échalote
1 peu de coulis de tomate
quelques brins de marjolaine
huile d'olive

Mélangez tous les produits secs et d'un autre côté tous les produits liquides (le beurre étant fondu mais froid). Mélangez les deux et rajoutez du lait pour obtenir une pâte coulante et épaisse. Laissez reposez 1 heure au minimum.

Pour la sauce rouge: Coupez en tous petits morceaux l'aubergine et émincez l'échalote. Faites revenir dans l'huile en rajoutant quelques minutes après cuisson une pincée de sel. Rajoutez le coulis de tomate et la marjolaine hachée dès que l'aubergine ramollit.

Pour la sauce verte: Récupérez la chair des avocat en gardant le noyau. Ecrassez-la avec la fourchette, rajoutez le citron et mélangez bien ainsi que les autres ingrédients. Laissez un noyau dedans et mettez au réfrigérateur avant de servir.

Préparez les galettes de "mais" sur une poêle chaude mais à feu moyen. Et servez avec la sauce de votre choix.

mercredi 29 septembre 2010

Frittata di radicchoi (ou omelette aux endives)

Alors oui, "La nonna, la cucina, la vita : les merveilleuses recettes de ma grand-mère" écrit et illustré par Larissa BERTONASCO est arrivé chez nous et je me suis ruée sur sa recette aux endives. Un vrai délice que ce mélange protéiné aux endives subtilement savoureuses grâce à la marjolaine.

Frittata di radicchoi:
2 endives
4 œufs (ou comme nous 3 œufs de poule et 3 œufs de caille)
1 beau bouquet de marjolaine fraiche
du beurre
sel, poivre

Coupez en trois ou quatre l'endive dans le sens de la longueur et faites les revenir doucement quelques minutes dans une poêle et du beurre. Elle deviennent dorées. Laissez-les refroidir et si besoin, retirez l'eau. Émincez finement les endives presque cuites.

Fouettez un peu les œufs, salez, poivrez. Hachez finement la marjolaine. Ajoutez aux œufs la marjolaine et les endives.

Dans une poêle avec un peu d'huile, mettez à feu doux le mélange et dessus couvrez d'un couvercle plus petit que la poêle et beurré. Attendez une cuisson d'un côté, l'omelette doit être ferme. Aidez vous du couvercle pour changer de face de cuisson. Lorsque l'omelette est bien ferme, retirez-la du feu. Coupez la en quartier comme un gâteau, et pas comme moi qui ai raté le changement de face ;))

mardi 28 septembre 2010

La nonna La cucina La vita (ou l'art de partir dans une Italie familiale)

J'achète encore des livres de cuisine. Je n'y cherche pas une technicité ou une expertise (sauf quand il s'agit de végétarisme, de crudivorisme ou de macrobiotisme) mais plus une histoire, un partage, un héritage. Ces derniers temps, mon dévolu se porte sur la cuisine italienne que je découvre avec ses saveurs colorées de légumes.

© Larissa BERTONASCO/ La Joie de lire

Je me suis procuré "La nonna, la cucina, la vita : les merveilleuses recettes de ma grand-mère" écrit et illustré par Larissa BERTONASCO. Au début, j'avais un peu peur de tomber sur un livre un peu "sec" en recettes mais l'envie de manier un livre d'impressions, de souvenirs familiaux et de recettes éprouvées m'a vite conquise. Et puis il y a de la magie dans ce livre.
Je l'avais déjà lu à travers les recettes qui sont très éclectiques, familiales et clairement de terroir, en plus d'être excellentes. Beaucoup de " (au) vert": du pesto mais aussi des herbes aromatiques (thym, romarin, marjolaine, bourrache et basilic), les olives particulières, les pommes de terre, les pois chiches et les haricots blancs. Des poissons, des viandes mais aussi des fruits divinement préparés en dessert et des biscuits.

© Larissa BERTONASCO/ La Joie de lire

Puis je l'ai repris comme un livre/histoire pour être comblée. Les illustrations sont très colorées, stylisées, faites de collages, de croquis, de photos et de paroles italiennes, allemandes et françaises.

© Larissa BERTONASCO/ La Joie de lire

Les apartés écrits, de la voix de Larissa (la petite-fille) et de la nonna (la grand-mère), offrent un aperçu de ses villages de Ligurie, il y a un temps, ses déambulations d'enfants, cette côte et cette montagne offrant des plantes sauvages comestibles, ce soleil et cette solidarité villageoise. La vie était simple mais c'est sûr que l'envie de se retrouver invité à la table de Maria (la nonna) ou de celle de sa petite fille est un vrai rêve.

Je reparlerais du livre sur mon blog littéraire, en attendant voici un billet pour encore plus vous allécher et là pour d'autres illustrations de la talentueuse allemande d'origine italienne.

© Larissa BERTONASCO/ La Joie de lire

... j'ai succombé à la Frittata di radicchoi (ou une omelette verde aux endives fabuleuse)... au prochain billet!

Pancake de sorgho à l'oseille et douceurs

De quoi préparer quelques petits repas rapides du soir, un peu plus complets que des pancakes. C'est en suivant une recette de Mlle PIGUT que j'ai fait avec ce que j'avais dans mon placard. N'hésitez pas à aller voir sa recette mais aussi les astuces extrêmement complètes: pourquoi laisser reposer la pâte à crêpes ou pancakes ou astuces de services.

Pancake à la farine de sorgho et à la verdure
1 œuf
1 paquet de levure (ou moitié levure moitié bicarbonate de soude)
100g de farine blanche
2 cuillerées à soupe de farine de sorgho
1 partie d'une bouteille de bière, panache (pour arriver à une consistance assez paisse mais liquide)
1 cuillerée à soupe de beurre

2 à 4 feuilles d'oseille
2 cuillerées à soupe d'houmous
1 pomme

Mélangez les éléments secs, rajoutez l'œuf et le beurre fondu, puis la bière petit à petit. Réservez au minimum 1 heure. Ébouillantez les feuilles d'oseilles 1 à 2 secondes et réservez.

Sur une poêle, faites cuire chaque pancake. Rajoutez une couche d'hoummous, un peu d'oseille et quelques tranches de pomme.

samedi 25 septembre 2010

Les légumes tiges


*source Dictionnaire visuel

... côte de bette, côte de cardon, rhubarbe, chou-rave, céleri-branche, fenouil tige, bambou, asperge, crosse de fougère

Les légumes fleurs

*source dictionnaire visuel

... brocoli, artichaut, gai lon, chou-fleur

Chou-fleur rôti aux épices

Au fur et à mesure du temps, je commence à avoir certaines recettes de base. Ce n'était pas évident. Pour moi, tout était un effort... faire la cuisine, mettre des légumes partout. J'adore les légumes, je suis vraiment très végétarienne dans les envies mais j'ai toujours trouvé que cuisiner les légumes était autre chose que les faire bouillir et les servir tels quels avec un peu de beurre.
Se faire une base d'associations, des recettes simples mais gouteuses, n'est pas si simple en fait.
Voici une manière d'accommoder les chou-fleurs qui me comble aussi: rôtis aux épices inspiré de la recette de Chocolat&zucchini.

Chou-fleur rôti aux épices:
1 beau chou-fleur
2 à 3 cuillerées à soupe d'épices (ici 5 épices)
2 à 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive
2 cuillerées à café de vinaigre de xérès
sel, poivre
1 cuillérée à café de sucre
1/2 cuillérée à café de bicarbonate de soude

Faites blanchir le chou-fleur coupé en petits bouquets dans de l'eau bouillante additionné du sucre et du bicarbonate de soude, jusqu'à la reprise des bouillonnements.

Préchauffez votre four à 200°C. Égouttez le chou-fleur, mettez le dans une grande jatte, rajoutez l'huile d'olive assez pour bien l'arroser, les épices, le sel, le poivre et le vinaigre, répartissez bien sur le chou-fleur.

Enfournez le chou-fleur épicé dans un plat à gratin si possible en une seule couche. Faites rôtir près de 20 minutes en mélangeant le chou-fleur une ou deux fois pendant la cuisson.

lundi 20 septembre 2010

Cookies aux effluves d'orange

Un passage express d'un cousin proche, une visite par an, alors même si c'était à l'improviste il fallait faire un petit quelque chose: des cookies... avec une note un peu plus torréfiée avec la caroube et une fraicheur avec la note d'agrume.

Cookies tout doux:
200g de farine
1/2 paquet de levure
100g de beurre mou
2 rangées de chocolat (ou moins)
1 cuillérée à café de caroube en poudre
1 goutte d'huile essentielle d'orange douce
50g de sirop de pomme

Préchauffez le four à 150°C. Émulsionnez le sirop de pomme avec l'huile essentielle et le beurre. Dans une jatte, mélangez tous les produits secs, rajoutez le mélange liquide et aux doigts malaxez bien en rajoutant un peu d'eau au besoin pour agglomérer.

Prélevez des morceaux de pâte pour en faire des boules de la taille d'une prune et aplatissez les légèrement (plus elles sont épaisses plus elles restent moelleuses). Posez-les sur du papier sulfurisé et enfournez pendant 10 à 15 minutes. Laissez refroidir sans les toucher.

mercredi 15 septembre 2010

Infusion d'aléo vera coréenne

Les rafraichissements du temps me donnent envie de ces infusions gourmandes, ces "thés" de Corée qui sont en fait des boissons à base de gelée de fruits et miel. J'avais parlé ici pour les thés coréens et plus précisément le yuja cha (sorte d'agrume coréen) là (quel dommage, les liens de ces billets ne sont plus là, il me manque les éléments de médecine coréenne sur ces "thés").

Je profite avec plaisir de ce thé d'aloé vera, dans de l'eau chaude, à boire chaud ou glacé!

Une autre manière de le boire, autre que juste découpé sans la peau, pulpe eau et sucre, comme je l'avais fait là. Il renforce le système immunitaire entre autre (pour les autres propriétés suivez donc la marque onglet boissons en gelée) mais aussi désaltère assez bien...

mardi 14 septembre 2010

Crumble de rhubarbe, pommes et cranberries

Les crumbles se suivent et ne se ressemblent pas... ou beaucoup. Nous sommes en train de faire notre la pâte crumblée de Cléa et c'est un dessert super à faire à quatre mains (dont deux petites).

Crumble de rhubarbe et pommes
1kg de rhubarbe
2 cuillérées à soupe de sucre pour la macération
2 pommes
une poignée de cranberries
1 peu de sucre
pour la pâte crumblée voir ici:
farine
flocons d'avoine
huile d'olive
1 peu de sucre
2 cuillerées à soupe de purée d'amandes blanches
2 cuillérée à soupe de cannelle

Épluchez la rhubarbe et tronçonnez-la en petits morceaux. Faites-la macérer avec le sucre pendant au moins 1/2 heure.

Épluchez les pommes et coupez les en lamelle. Mettez les au fond du moule à gratin. Ajoutez dessus la rhubarbe rincée, les cranberries et un peu de sucre.

Mélangez les ingrédients de la pâte crumblée comme dans la recette de Cléa. Ajoutez au dessus des fruits et légumes. Enfournez à 200°C pendant une 40 aine de minutes.
Et dégustez chaud!

Et la recette originale à la framboise, miam.

Infusion d'hibiscus Roselle à la menthe

En passant, pour profiter des dernières menthes du potager en suspension... une tisane d'hibiscus et de menthe... délice d'été (avec une petite crevette qui s'est perdue en chemin) !

Quelques pétales d'hibiscus et quelques feuilles de menthe dans de l'eau bien chaude, laissez infuser quelques minutes et laissez l'infusion virer au rouge coucher de soleil... comme un thé rose d'Abyssinie au goût d'été.

Buvez chaud ou glacé!

Ici les pétales de l'hibiscus sadbdariff...

vendredi 3 septembre 2010

Droa, dro', droo ... enfin du sorgho avec plein de chaleur sur le palais

Cela fait bien deux ans (voir trois) que notre couple d'amis Tunisio-breton nous l'avait fait déguster... Et il m'a fallu tout ce temps pour savoir de quoi il s'agissait. Le "draa" (à l'orale) est en fait du sorgho écrasé... droa, dro', dhorra ou droo... Que de noms pour cette céréale aux multiples utilisations (céréale d'Afrique noire, utilisée sous l'empire Ottoman et adaptée sur tout le continent africain), je vous invite à lire ici.
J'ai eu le privilège de le goûter un peu pimenté à la manière de sa famille, pendant un ramadan, son "draa" semble être un bsissa gsab. En souvenir des moments passés et grâce à un mélange "draa" venant directement de Tunisie à la bonne période (certaines récoltes sont amères), voici un petit plateau hors ramadan.

Bsissa gsab de K:
mélange mystère (le "draa" qui doit être un peu de sorgho moulu ou écrasé avec peut-être aussi du jouljlène dedans, mais qu'est-ce donc?!)
de l'huile d'olive
de la harissa
un bon pain
des dattes fraiches et/ou sèches

Mélangez le sorgho avec de l'huile jusqu'à obtenir une pâte crème style pâte à tartiner et rajoutez de la harissa à l'envie, dégustez autour de la tablée avec du pain et des dattes.

Sa douce et leurs enfants préfèrent la version sucrée en entremet cuit avec du lait chaud et du miel... il reste encore d'autres possibilités de l'apprécier sucré :
- en crème aux fruits à écales (amandes, noisettes) ou sésame... ce sont alors des bouza (ici une recette très explicite)
- en entremets de petit-déjeuner d'hiver, le sohlob (ou sahlab): sorgho cuit dans de l'eau et du sucre

" Mais le must, c'était lorsque pour notre "s'hoûr" du ramadan, dernier repas avant le lever du jour, on rompait ce pain brun dans un bol de "dro'", sorgho, au lait chaud, petit-déjeuner solide qui constitue encore, à l'instar du "lablâbi", soupe de pois chiches au cumin -huile d'olive - harissa - citron, et du "mdammas", soupe de fèves au cumin et aux quatre-épices -huile d'olive - harissa - citron, le petit déjeuner des matins laborieux dans les petites gargotes..."
(extrait de "Manger au Maghreb: approche pluridisciplinaire des pratiques de table en Méditerranée du Moyen-Âge à nos jours" par Samrakandi H, extrait de "Horizons maghrébins, le droit à la mémoire")

D'ailleurs n'hésitez pas à lire la suite de cet extrait parlant du sorgho, de la "boûza", de la "tekoua", de la "tikra" ou de l'"ankbût es srâya"... vous arriverez en situation: le ramadan et un voyage dans le Maghreb... fantastique!