mercredi 18 mars 2015

Cock a leekie, soupe de poulet aux poireaux

Le poulet du dimanche reprend ses droits. Je ne fais pas beaucoup de cuisine et profite de la journée. Il y a bien les haricots verts qui l'accompagnent le midi. Et puis la soupe de reste le soir.
Une soupe thaïlandaise bien acidulée la plupart du temps.
Une autre vient de la secondée, avec des ingrédients que j'ai toujours dans les placards/réfrigérateur/congélateur. Il s'agit d'une soupe écossaise.


Cock a leekie:
le reste du poulet cuit du midi
4 poireaux, le vert et le blanc (même si sur la photo, je n'ai utilisé que du blanc, le vert ayant déjà été mangé)
2 cuillerées à soupe de flocons d'avoine épais (en magasin bio et pas quakers, trop friables et fins)
5 ou 6 pruneaux
persil
2 feuilles de laurier
1 gros bouquet de thym frais
sel et poivre

Préparez les poireaux, bien rincés: émincez le vert très finement et plus large le blanc. Mettez le avec le laurier, le thym bien pincé de la pointe vers la racine (cela permet de retirer les toutes petites feuilles sans conserver les tiges). Ajoutez la chair de poulet émiettée (à la main ou à la fourchette pour un résulta plus fin). Ajoutez de l'eau à hauteur.

Faites cuire pendant une demi heure. Ajoutez en fin de cuisson les pruneaux avec leur noyau et les flocons d'avoine, le sel et le poivre. Et au moment de servir le persil.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire